Festival des Cinémas Différents et Expérimentaux de Paris
22ème édition
frenesarit

Power Which Can Be AbusedPm

Mahmoodreza Esmailizand

Competizione #5

Diffusione live il sabato 17 ottobre alle 17:00 (UTC+2)

Sinossi

C’è sempre qualcosa, una tensione, in ogni relazione. Qualcuno passa mentre l’altro guarda. La fiducia non si negozia.

PaeseIran
Anno2020
Formato di proiezioneDigitale
Durata7'55
Biografia

Mahmoodreza Esmaili Zand est né en 1985 à Téhéran. Il a commencé à étudier l’informatique et à trouver un nouvel intérêt pour le cinéma et a commencé une nouvelle carrière de cinéaste à partir de 2017.

Testo del comitato di selezione

Con questo film, Esmaili Zand riesce in una doppia performance: familiarizzare con le principali tattiche di sperimentazione (sovrapposizioni multiple, immagini graffiate, montaggio ritmico che guarda alla pellicola), e utilizzare materiale visivo e umano locale e iraniano per rendere palpabile un progetto audace, forse inedito in Iran? È un passo avanti rispetto a un altro dei suoi film A Man With Impression, basato su una serie di variazioni visive sull’opera di Claude Monet. Con Power Which Can Be Abused, il regista impasta con l’argilla locale (ragazze, finzioni incrinate, riappropriazione di immagini) un film di grande impatto. Sì, si possono fare film emozionanti e sperimentali con immagini locali e la resa è sorprendente.

Tradotto dal traduttore www.DeepL.com/Translator

(R.B.)
Intervista

FCDEP

Quel est le point de départ de votre film ? 

Mahmood Reza Esmaili Zand

 Il y avait beaucoup d’idées derrière ce film ; d’abord il commence par une relation entre les histoires kafkaïennes et les oeuvres de David Lynch, puis j’ai fait une ode à Guy maddin (le tournage du film, les angles de caméra et le jeu des actrices). Et ensuite, il est basé sur une histoire que j’ai écrite l’année dernière quand j’étais à Paris, sur la confiance, la loyauté et les problèmes familiaux. Dans ce film, j’étais sur le point de mettre des intertitres, comme dans les films muets, mais j’ai finalement décidé de mettre le public à l’aise pour obtenir ce qu’il veut vraiment du film. J’ai été très impressionné par les œuvres de Guy Maddin et de Peter Tscherkassky.

FCDEP

Quel matériel avez-vous utilisé dans son élaboration? Avec quoi avez-vous tourné ? Pouvez-vous expliquer le processus de création du Power Which Can Be Abused ? 

Mahmood Reza Esmaili Zand

En fait, c’est un film à très petit budget, à cause du scénario. Nous avons tourné le film avec deux appareils photo (Nikon 5300 et Canon 5D). Certains des plans du film ont été tournés en 2019 et d’autres en 2020. Nous avons décidé de tourner notre film dans quatre appartements différents en raison de leur style unique pour la chambre, la cuisine et le balcon. La partie la plus importante du film a été la conception sonore qui a pris 2 mois pour être réalisée.

FCDEP

Quel est, selon vous, le rapport entre vos images et ce qu’elles disent ?

Mahmood Reza Esmaili Zand

C’est l’histoire de la confiance, du crime et de la métempsychose, c’est quelque chose dont nous avons beaucoup d’histoires dans l’histoire du cinéma. J’ai regardé beaucoup de films expressionnistes allemands et cela m’a beaucoup aidé à finaliser mon story-board pour être prêt à faire le film.