Festival des Cinémas Différents et Expérimentaux de Paris
22nd edition
frenesarit

Focus #2

Food&Film : blah, blah, blah

La Clef Revival
34 rue Daubenton — 75005 Paris

Free contribution

Programmed and presented by Les Froufrous de Lilith

Speaking, but to what end ? And how ? If the general idea is that speech always confers meaning, this food&film Blah, blah, blah will focus on speech, when it does not signify, when it denies common sense, when it no longer has a function of communication function ; speech when it tends toward creation, cryptology, failure and cacophony. It will also emphasize on speech which deviates from established norms of a hypothetical unique academic language. By questioning these norms, the collective Les Froufrous de Lilith will bring some chaos in language in addition to offering a cooked meal related to the screened films.

Film and food programming will be announced during the evening. You can book a seat by writing to contact@lesfroufrousdelilith.com.

Text from the catalogue (only in French)

Parler mais pourquoi faire ? Et Comment ? Si l’idée générale voudrait que la parole confère toujours du sens, ce food&film blabla s’intéressera à la parole lorsqu’elle ne signifie pas, lorsqu’elle se dérobe au sens commun, à une fonction de transmission pour aller vers la création, la cryptologie, la faillite et la cacophonie. Il montrera aussi une parole qui déroge aux normes instituées qui voudraient qu’il y ait une seule langue académique. Cette idée comme l’explique Michel Foucault que pour cette norme « parler hors des règles revient à ne pas parler du tout ; une parole effective est forcément une parole correcte ».1 D’autres films montreront une langue qui s’invente, que ce soit de toute pièce ou à travers une pratique poétique venant recombiner les sons.

Que son usage soit récréatif, créatif ou constitutif d’une pratique sociale, cette séance s’attachera à la dimension politique contenue dans le langage tel qu’il se déploie dans la société et qu’il s’y trouve plus ou moins encadré par une norme. Cette séance sera donc composée de vidéos et de films de différents univers (court métrage, art vidéo, film expérimental, documentaire, publicité, extrait de films, dessins animés, etc.) que nous avons fait dialogué afin de voir les imaginaires s’agréger autour de ce thème. Ce travail de montage se révèle heuristique parce qu’il permet d’articuler une large gamme d’imaginaires autour d’une thématique représentée par autant de sources de natures différentes que de points de vue qui viennent se répondre pour construire le nôtre. Ainsi en questionnant ces normes, ce food&film viendra, non sans humour, mettre un peu de chaos dans la langue.

En plus d’une programmation vidéo, la séance comportera une proposition culinaire venant faire écho à la thématique et servie durant la projection. Ce travail s’inscrit dans un programme plus large de projections qui fait dialoguer des images d’univers variés. Nous organisons notamment un évènement mensuel principalement au DOC, à Paris, le Food&Film dans lequel, ce travail de programmation est accompagné d’une proposition culinaire en réponse aux images.

Notre collectif, Les Froufrous de Lilith se compose d’une dizaines de personnes : réalisateur.rices, acteur.rices, performeu.r.se.s, universitaires, et qui vise à organiser des événements hybrides dans lesquels nous mutualisons nos énergies pour montrer des films, des performances qui oscillent entre politique et comique.

Bulle Meignan & Camille Zehenne
1

Foucault Michel. La Grammaire générale de Port-Royal. In: Langages, 2ème année, n°7, 1967. Linguistique française. Théories grammaticales, sous la direction de Michel Arrivé et Jean-Claude Chevalier. pp. 7-15