Festival des Cinémas Différents et Expérimentaux de Paris
22ème édition
frenesarit

Ce jour ne durera pasPI

Mouaad el Salem

Compétition #6

Diffusion live le samedi 17 octobre à 18:12 (UTC+2)

Synopsis

Titre original: هذا اليوم لن يدوم
Une journée qui pourrait aussi être une vie. Un jeune homme qui pourrait aussi être une femme plus âgée. Un cauchemar qui pourrait aussi être un rêve. En Tunisie, alors que ça pourrait aussi être ailleurs: à la frontière entre la nécessité et la peur de faire un film, la nécessité et la peur de faire la révolution, Ce jour ne durera pas est une coopération à distance. C’est ainsi que cet autoportrait se transforme en portrait de groupe.

PaysTunisie/Belgique
Année2020
Format de diffusionNumérique
Durée25'45
Biographie

Depuis 2017, Mouaad el Salem est réalisateur, producteur, caméraman, preneur de son, monteur, activiste et personnage principal de son premier film ‘Ce jour ne durera pas’. Mouaad vit et rêve en Tunisie et en Europe.

Texte du comité de sélection

Jonas Mekas a fait rentrer le journal filmé dans l’aire du cinéma expérimental, mais il est souvent à cheval avec le film-essai. C’est le cas ici où le message prime. Bien que n’apparaissant qu’au bout de dix minutes, le problème de l’homosexualité du cinéaste domine ce court métrage assez élégant où les images intimes et personnelles sont aérées de plans fixes très travaillés et en opposition avec le reste du court métrage filmé comme une respiration. Le problème de l’homosexualité est ancré dans la désolation et la pauvreté qui sévissent en Tunisie. Plus le film avance, plus la revendication du cinéaste de voir abroger l’article de loi 230 (intégré par la France en 1913 dans la loi coloniale) qui punit l’homosexualité de trois ans de prison occupe l’image et, surtout, la parole. Un film sensible qui témoigne avec sobriété d’un état de la société tunisienne moderne.

(R.B.)
Document complémentaire

Collage autour du film, communiqué par le réalisateur